Thursday, December 02, 2021
Magasin

Magasin (23)

Lors des deux premières réunions Force Ouvrière vous a interpellé sur l’ouverture d’une négociation classification inadaptée pendant qu’en parallèle, dans les magasins, se déploie le projet EOS, sans cadre réel. Aujourd’hui chaque magasin fait sa propre interprétation du projet EOS présenté au CCE.

Ce déploiement forcé d’EOS n’a comme seul objectif de compenser les départs en augmentant la productivité des salariés et développant la polyvalence sans en mesurer les conséquences sur les conditions de travail, la santé et la motivation des salariés, entrainant au passage une forte dégradation du chiffre d’affaires.

Les règles conventionnelles relatives aux classifications existantes, à la polyactivité ou à l’exercice de deux métiers dans le cadre de l’assistant commercial ne sont pas respectées.

Aucune proposition claire et précise sur les fonctions, les tâches de travail, les classifications (niveaux et échelons) et les rémunérations ne nous a été proposé, à ce jour, dans le cadre de cette négociation.

Notre demande de rémunérer des salariés à la hauteur des tâches qu’ils effectuent dès la mise en place d’EOS et des Pôles Services dans les magasins n’a obtenu aucune réponse de la part de la Direction.

Cette situation n’est pas acceptable .FO demande une négociation sincère et transparente.

FO demande l’arrêt du déploiement de EOS dans tous les magasins et ce, tant qu’une vraie négociation pouvant aboutir sur un éventuel accord classification adapté ne soit ouverte.

Lors des NAO Force Ouvrière a demandé et obtenu, l’ ouverture d’une négociation sur les classifications et emplois prenant en compte la réalité de l’évolution des métiers dans les hypermarchés. Les classifications datent de prés de 20 ans. Elles sont devenues obsolètes.

Aujourd’hui des métiers ont disparu, d’autres sont apparus et ne sont pas classifiés.

Devant le nombre grandissant de projets et le déploiement de EOS, FO demande : Un agenda précis et des orientations claires de la part de la direction !

De trop nombreuses négociations sur les classifications sont mortes dans l’oeuf. FO demande maintenant une vraie négociation qui puisse aboutir à un accord qui prendra en compte nos revendications. Dès à présent, FO demande qu’à chaque création de nouveau métier, il soit déterminé, dès sa création, sa tâche, son niveau et sa rémunération.

FO RCC

F.O. dénonce depuis plusieurs années les erreurs stratégiques commises par les Dirigeants de Carrefour qui se sont succédé, tout en continuant de défendre, par l’action et la négociation, l’intérêt des salariés qui ont construit Carrefour depuis des décennies.

Si les salariés sont conscients de la nécessité de la transformation des hypermarchés, ils ne sont pas responsables de ces erreurs et ils ne doivent pas en être les victimes.

Pour cela, FO a réaffirmé les revendications qu’il souhaitait voir incluses dans le projet d’accord de la Rupture conventionnelle, et qui permettront aux salariés concernés la construction d’un nouveau projet professionnel dans le cadre du congé de mobilité mais aussi de mieux appréhender leurs futures retraites avec des conditions facilitées. FO a aussi obtenu des mesures relevées pour les salariés handicapés et une attention particulière sur la charge et les conditions de travail des salariés restants.

Le syndicat Force Ouvrière a défendu et obtenu, lors de la négociation sur la rupture conventionnelle collective, des améliorations indiscutables sur un grand nombre de mesures.

Page 1 of 2